[Acte 8] Ma vie de start-up-peuse - grimpeuse : la naissance

Dernières vérifications avant envoi chez Google & Apple
Dernières vérifications avant envoi chez Google & Apple

[Start-up-peuse / Grimpeuse]

 

Dimanche 19 mars 2017

 

 

L’appli Qui Grimpe ? est finie ... elle est belle, elle fonctionne bien, elle plaît aux premiers alpha-testeurs.

C’est génial et c’est sacrément bon de voir son idée passer du concept à l’écran de son smartphone : )

 

 

Mais du coup, c’est son « bébé » que l’on s’apprête à « confier » aux bons soins de Google et Apple… et par ricochet à vous grimpeurs, à vous le public.

 

 

Alors c’est l’heure des questions existentielles, des doutes nocturnes, d’une certaine peur de cette nouvelle étape qui se profile droit devant !

 

L’approche du 1er avril me rend nerveuse comme un femme en fin de grossesse. Le bébé plaira-t-il ? Saura-t-il se débrouiller dans le vrai monde ? Et si ça foirait ? Et si j'avais zappé LE gros grain de sable ?

 

 

En même temps, (car oui, j'en deviendrais presque bipolaire 😊), je me dis que le plus dur et le plus lourd est derrière !

 

Maintenant que le bébé va être lancé, c’est le marché qui va faire le taf, ce sont les grimpeurs qui vont utiliser l’appli et diffuser la bonne parole. Je dors donc sur mes 2 oreilles puisque le plan de commercialisation est presque validé / organisé / planifié…  euh, certes, mais ce n’est pas si simple et pas si figé.

 

 

On m’avait dit qu’il faudrait être « agile » sur les processus commerciaux (et tous les autres d’ailleurs), alors je me rends « agile », j’essaye de décider vite et bien pour que les choses avancent. Je rectifie les actions infructueuses, je rebondis / propose / discute / dispose / tente… au final, je décide et l’on avance… et ça c’est sacrément bon aussi.

 

 

Oui, je fais des erreurs et j’en ferais encore d’autres sans aucun doute. Mais rien de trop grave pour le moment heureusement.  Non, je viens de rayer heureusement, car il faut apprendre à relativiser la notion de « grave ». Je n’ai tué personne ni mis ma société sur la paille… donc tout va bien !

 

On m’a souvent dit « on apprend de ces erreurs ». Dans la vie de ma start-up, je le vis et le ressens pleinement. En choisissant le chemin de l’entrepreneuriat, de nouveaux métiers, de nouvelles missions, de nouveaux outils, de nouveaux challenges se présentent à moi et ça encore, c’est sacrément bon.

 

 

Bon j’ai moins de temps pour aller grimper, certes. Mais j’ai toujours préféré aller grimper en falaise donc les beaux jours arrivant je me rattraperais 😊.

 

 

Bon je suis cumularde aussi. Je travaille la journée comme salariée, puis le midi + le soir + certaines nuits + les week-ends pour mon entreprise. Tout ça fait BEAUCOUP de boulot, beaucoup d’heures de travail mais quelle satisfaction de voir son projet se concrétiser 😊. Je me reposerais plus tard de cette belle aventure, fatiguante mais au combien enrichissante…

 

 

Rdv dans un prochain article pour tirer quelques leçons de cette aventure et tenter d’en comprendre cet enrichissement !

 

A bientôt et d’ici là bonne grimpe à vous !