Parce qu'il faut faire les choses en sécurité... Partie 3

Assurer son partenaire de grimpe


Pour continuer cette série, voilà les techniques d'assurage de son partenaire de grimpe.

 

 

Pas de grand discours, encore une fois les illustrations de Climbing Technology vous donnent les points de repères :

 

  • En tant qu’assureur, on vérifie l’encordement de son partenaire :
    • Vérification du lieu d’encordement
    • Vérification du nœud
    • Vérification de la clé d’arrêt

 

  •  En tant que grimpeur, on vérifie que son partenaire assureur :
  • Est prêt à assurer
  • A correctement installé son frein avec mousqueton de sécurité
  • Est prêt à parer jusqu’au 1er point d’ancrage
  • A bien fait un nœud en bout de corde.

 

 

 

IMPORTANT : Il s’agit là d’une double vérification, qui ne prend que 3 secondes et qui évite les oublis et erreurs dûes à l’habitude.

 

 

Double vérification - Crédit Climbing Technology et Magasin Aux Pieds des Voies
Double vérification - Crédit Climbing Technology et Magasin Aux Pieds des Voies
 Noeud de bout de corde - Crédit Climbing Technology et Magasin Aux Pieds des Voies
Noeud de bout de corde - Crédit Climbing Technology et Magasin Aux Pieds des Voies

Pour l’assurage, ce qu’il faut retenir :

  • Le frein d'assurage doit être fixé sur le pontet central à l'aide d'un mousqueton de sécurité verrouillé,
  • La corde est bien passée dans le frein (schéma souvent indiqué sur le frein),
  • L'assureur se met dans une position stable (pas en équilibre, pas avec son tél dans la main, pas allongé au soleil…) pour pouvoir réagir en sécurité pour lui et son partenaire,
  • L’assureur se tient près de la paroi et légèrement décalé de l'axe de la voie pour pouvoir voir son grimpeur, toujours vigilant,
  • L’assureur garde la corde tendue afin de « ressentir » le poids du grimpeur mais sans le tracter non plus (sinon c'est plus du jeu :) ...)

Dernière règle :

JAMAIS, l'assureur ne doit lâcher le brin du dessous : il garde toujours une main sous le frein d'assurage.

Pour la redescente, c’est TOUJOURS les 2 mains en dessous du frein.

Assurage - Crédit Climbing Technology et Aux Pieds des Voies
Assurage - Crédit Climbing Technology et Aux Pieds des Voies

 

Si vous avez un doute sur votre technique d'assurage,

n'hésitez pas à vous renseigner auprès d'un grimpeur

au pied des voies, dans un club, une salle ou en magasin.

 

Les grimpeurs préféreront toujours un grimpeur qui pose des questions qu'un grimpeur blessé (ou pire).

 

Bonne grimpe :)


Écrire commentaire

Commentaires : 0